Expulsion du squat Place Blot à Caen

Jeudi 20 juin, la police nationale a expulsé douze habitant-e-s, sept enfants et cinq adultes, du squat de la Place Blot à Caen à la demande de la ville de Caen propriétaire de cette maison. La préfecture du Calvados s’était engagée – lors de précédentes expulsions – à ne pas perturber la scolarité des enfants en procédant aux expulsions pendant les vacances scolaires, nous nous étonnons donc qu’elle ne tienne pas ses engagements à quinze jours des grandes vacances. Les relogements après expulsions sont de plus en plus courts : de 2 mois accordés l’année dernière, à une ou deux semaines lors d’expulsions plus récentes, la préfecture ne leur a cette fois ci accordé que trois jours avant d’être à nouveau jetés à la rue. Nous exprimons notre solidarité avec ces trois familles et condamnons ces agissements scandaleux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s