Lyon : des migrants quittent leur foyer et dénoncent des conditions de vie inhumaines

Article daté du 13 février, repris du site « Lyon Mag » (https://www.lyonmag.com/).

Ils étaient une vingtaine ce lundi 12 février à ne pas vouloir réintégrer le foyer de Collonges-au-mont-d’Or.

Ces migrants, mineurs isolés, ont souhaité dénoncer leurs conditions de vie en envahissant les locaux de la Mission d’évaluation et d’orientation dans le 3e arrondissement de Lyon.

Selon eux, aucun éducateur n’est présent pour les accueillir, ils se lavent sans savon à l’eau marron et ont connu des repas sans nourriture. Sans oublier l’absence de draps dans leurs lits.
Pas de quoi leur permettre d’étudier dans de bonnes conditions, la plupart d’entre eux sont scolarisés dans des établissements éloignés de Collonges.

Les mineurs sont placés sous la protection de la Métropole de Lyon. Cette dernière a réfuté ces témoignages auprès du Progrès. La collectivité évoque une situation « temporaire » pour ces jeunes destinés à rejoindre un établissement de la Protection de l’enfance.

Des policiers sont intervenus lundi pour expulser les mineurs migrants de la Méomie, l’un des adolescents âgé de 15 ans a été interpellé pour avoir lancé une canette sur les forces de l’ordre. Ses camarades n’avaient absolument pas l’intention de réintégrer le foyer de Collonges.

460x345_22525271762_7338a00e08_o6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s