Ouistreham : la lettre gratinée du maire à propos des migrants

Cette lettre du maire de Ouistreham, Romain Bail, distribuée dernièrement à la population de la commune, a fait du bruit localement et a suscité beaucoup d’indignation.

Il faut dire qu’elle vaut son pesant de cacahuètes. Un modèle d’hypocrisie, de langue de bois et de louvoiements où il finit finalement par lâcher qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour pourrir la vie des migrants, mais rassurez vous, c’est pour leur bien…

Pas mal de gens en dehors de Ouistreham en ont entendu parler, sans avoir pu la lire. On s’en est donc procuré une copie qu’on vous livre telle quelle pour que vous vous fassiez votre propre opinion. Si vous voulez la faire circuler, vous pouvez la télécharger au format PDF en cliquant sur le lien qui suit : lettre bail

Pincez vous le nez, il y a des mots qui puent.

Alors, comme antidote, on reproduit aussi après la lettre en réponse à celle du maire, écrite par quelques habitant-e-s de Ouistreham, visiblement un peu énervé-e-s, qui remet quelques points sur les i.

lettre 2

lettre-1

Et maintenant, l’antidote.

Cher-e-s habitant-e-s de Ouistreham,

Notre maire a envoyé à certains d’entre nous une lettre pour expliquer sa position (qu’il assume donc pleinement et ouvertement) sur les migrants à Ouistreham. Après un court laïus, presque touchant, sur le drame humain qui touche les migrants, Romain Bail, nous déclare donc qu’il va faire preuve d’un humanisme pragmatique et lucide… (Ca se gâte !) en déclarant qu« aucune salle, aucun gymnase ne sera mis à disposition » et tout en remerciant l’Etat pour « l’envoi de gendarmes supplémentaires et de troupes mobiles spécialisées ». De quel humanisme parle-t-il ? Doit-on rappeler à Monsieur Bail, enseignant en histoire au demeurant, la définition de l’humanisme : « Philosophie qui place l’homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs » (Larousse).

Lorsque Monsieur Bail ferme les toilettes publiques et laisse croupir ces gens dans la fange, sans leur permettre la moindre hygiène et dignité, fait-il preuve d’humanisme ?

Quand Monsieur Bail demande aux services municipaux d’aller confisquer les duvets, sac à dos, les abris et autres effets personnels des migrants, les condamnant au froid, à la pluie, fait-il preuve d’humanisme?

Quand Monsieur Bail refuse l’assistance élémentaire à personne en danger, en refusant une once de protection (un toit même temporaire en attendant une réponse de l’Etat dans lequel il attend tant) et pire en aggravant l’état de précarité des migrants, fait-il preuve d’humanisme ?

Quand Monsieur Bail critique et menace, avec l’aide de ses autorités, les habitants qui viennent en aide à des jeunes, souvent des enfants, là lui ne fait rien, mais qu’il arrête donc de nous parler d’humanisme !

Quand Monsieur Bail explique qu’il ne peut pas venir en aide aux migrants « dans un contexte budgétaire et de fortes contraintes », met-il les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs ?

Nous ne pouvons pas croire une seconde que monsieur le maire soit « touché » par cette situation, il est plutôt dérangé dans l’avancement de ces « Grands Projets« .

L’humanisme, monsieur le maire, c’est d’avoir résisté pendant la guerre, c’est d’aider les plus pauvres comme le font au quotidien un nombre incroyable d’associations, c’est d’aider des enfants en grande difficulté scolaire et sociale, comme le font bon nombre de professeurs

Habitants de Ouistreham, ne laissons pas faire cette politique locale odieuse. Nous pouvons agir ensemble avant qu’un de ces pauvres jeunes ne meurent de froid ou d’un accident. Ca arrivera !

Conseillers municipaux, si vous ne voulez pas être complices et porter la responsabilité de ces morts, qui adviendront c’est sûr, agissez, faites entendre vos voix ou démissionnez. NE SOYEZ PAS COMPLICE!

Renvoyons tous et toutes la lettre de monsieur le maire à la mairie avec vos messages écrits sur sa propagande , pour qu’il comprenne que son mandat n’est pas un blanc-seing, faisant de lui un monarque omnipotent dans la commune. C’est avant tout notre commune ! Le maire nous consulte-t-il sur cette situation nouvelle ? Évidemment non ! Il décide ! Convainquez les conseillers municipaux de s’opposer ou de démissionner. Nous habitants inquiets, nous retrouverons pour décider des actions à suivre lundi 11 décembre devant la mairie (à 19h30).

Cette lettre vous est envoyée par des habitants, tout simplement, comme vous. Nous ne sommes pas l’opposition (la vie de Ouistreham ne s’arrête pas à la composition du conseil municipal monsieur le maire !), nous ne souhaitons pas nuire à monsieur le maire, son bonheur ou son malheur est le cadet de nos soucis. Nous souhaitons venir en aide à des personnes qui sont en danger imminent, sous nos yeux, sous nos fenêtres. On ne peut pas laisser faire ça !

Des habitants inquiets

bail 2

Romain Bail à la plage : Ouf ! Pas un migrant à l’horizon…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s